Yann Ramiez

 

 

E-mail : yann.ramirez(at)umontpellier.fr

 

Rôle et mission :

A.T.E.R à l’UFR STAPS Montpellier depuis septembre 2018.
Docteur en sociologie

 

Thématique de recherche :
  • Sociologie de la violence. Mes premiers travaux de mémoire de Master et la thèse de Doctorat n’avaient pas seulement le but d’analyser un sport de combat (à l’occurrence le Mixed Martial Arts ou MMA) comme un objet sociologique. Je souhaite y voir une fenêtre sur le questionnement de l’agressivité, l’histoire et le rôle des agressions dans le sport et dans divers faits sociaux (sport radicalisation), la violence ritualisée. Ce qui permet par conséquent de décrire l’importance et la fragilité de l’altérité, l’ambivalence du partenaire/adversaire. Désormais je souhaite prolonger l’analyse avec des phénomènes plus spécifiques de harcèlements.
  • La Sociologie du corps est aussi une émanation de mes premiers travaux sur le MMA, où je m’intéresse à l'engagement corporel, les pratiques à risque, le sport pour tous (sports de contact, sports extrême, dopage, sexualité, handicap, etc.). Avec ma nouvelle équipe de recherche, mes travaux sur le corps se lient avec la santé.
  • La sociologie du sport et en particulier le sport de compétition doit être poursuivi, à partir de mes premiers travaux sur l’événementiel sportif, le Mouvement olympique et paralympique, le marketing sportif, le professionnalisme, la quête de performance, les motivations.

 

Principales productions :
- Articles :
  • RAMIREZ YANN, « Engagement corporel en MMA : entre sportivisation et mise spectacle d’une violence instrumentale tolérée », in Corps, Paris, CNRS Editions, 2018, p.361-370.
  • RAMIREZ Yann, « Parcs à rêves », in Les Cahiers Européens de l’Imaginaire, Paris, CNRS Editions, 2014, p. 288-289. 2014.

 

- Chapitre d'ouvrage :
  • « Les Jeux vidéo et les arts martiaux mixtes : la rencontre entre deux « mauvaises réputations », dans Olivier Bernard (dir.), Presses de l’Université Laval, collection « L’Univers social des arts martiaux », à paraître.
  • « Engagement corporel en MMA : entre sportivisation et mise spectacle d’une violence instrumentale tolérée », in Corps, Paris, CNRS Editions. 2018, p.361-370.
    « Mixed Martial Arts : vecteur de représentations. Causes et effets d’un imaginal hybride », dans Olivier Bernard (dir.) Les Art Martiaux, la puissance d’un imaginaire, Presses de l’Université Laval, collection « L’Univers social des arts martiaux », 2016, p.75-132.
  • « La foi dans le sport : une forme sociale désacralisée », in BRATOSIN Stefan, TUDOR Mihaela Alexandra, Espace public et communication de la foi. Actes du 2e colloque international ComSymbol les 2-3 juillet 2014, Université Paul Valéry Montpellier/Centre Du Guesclin Béziers, Éditions IARSIC et ESSACHESS, 2014, pp. 199-208.
  • « Sports de combat et conflit : adversaire ou partenaire », Colloque International des jeunes chercheurs « L’altérité en questions », Université Paul Valéry Montpellier, le 11 avril 2014. in Rusca, La revue en ligne, MSH-M, Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier, Université Paul Valéry Montpellier, numéro 6 « L’altérité », disponible sur : http://www.msh-m.fr/le-numerique/edition-en-ligne/rusca/rusca-territoires-temps-societes/la-revue-en-ligne/numero-6-alterite/article/sports-de-combat-et-conflit.
  • Recension de Frédéric Monneyron (dir.), Sport et imaginaire, in Sociétés, n°123, 2014/1.
  • « Sports de combat et conflit : adversaire ou partenaire », in Rusca, La revue en ligne, MSH-M, Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier, Université Paul Valéry Montpellier, numéro 6 « L’altérité ».

 

- Communications :
  • « De la crise des arts martiaux traditionnels aux arts martiaux mixtes : le rôle des médias ». Conférences « Les Arts Martiaux entre médias et culture populaire », département de sociologie de l’Université Laval, Québec, Canada. Le 2 décembre 2016.
  • « Les sports de combat et les jeux vidéo où le passage du spectateur au joueur ». 13ème JORRESCAM, « Les Innovations dans les Sports de Combat et les Arts Martiaux », UFR Staps Lyon, Université Lyon 1, Lyon. 13 décembre 2016.
  • « Les arts martiaux mixtes : entre entraînement de haut-niveau et destruction de soi », congrès international de l’ACAPS, centre des congrès de Nantes, symposium « Le Mixed Martial Arts comme outil sociologique : état des lieux des recherches et perspectives », le 26 octobre 2015.
  • « La foi dans le sport : une forme sociale désacralisée », Espace public et communication de la foi. Actes du 2e colloque international ComSymbol les 2-3 juillet 2014, Université Paul Valéry Montpellier/Centre Du Guesclin Béziers, Éditions IARSIC et ESSACHESS, 2014.
  • « L’usage du dopage dans les sports à fort engagement corporel : le cas des arts martiaux mixtes », IV congreso internacional. Deporte, dopaje y sociedad, Madrid (Espagne), le 28 février 2014.
  • « Extreme training and self-destruction in Mixed Martial Arts », Colloque European Sociological Association, Turin (Italie), le 30 août 2013.

 

Thématiques d’enseignement :

Depuis septembre 2018 :

  • Sociologie pour L2 STAPS : interactionnisme symbolique, action publique, méthodologie.
  • Anthropologie : apprentissage culturel de la course, nage et combat,  8h TD Histoire du sport : naissance du mouvement sportif.
  • POP : Projet d’orientation professionnel.

 

  • Analyse de la société et économie contemporaine DUT Carrières Sociales en 2017.
  • Théorie des organisations Information-Communication entre 2014 et 2018.
  • Sociologie générale entre 2014 et 2018 .
  • Approches anthropologiques et sociologiques des questions de santé ou de handicap en STAPS en 2015-2016

 

 

Thomas Riffaud

 

 

E-mail : thomasriffaud(at)orange.fr

 

Rôle et mission :

A.T.E.R

Docteur en sociologie. Thèse intitulée « Travailler l’espace public : Les artisans des sports de rue, de la danse in situ et du street art à Montpellier » (Soutenance : 9 juin 2017)

 

Thématique de recherche :
  • Sociologie du sport
  • Sociologie urbaine
  • Sociologie du tourisme
  • Sociologie des arts

 

Principales productions :
- Articles :
  • Riffaud, T. (2019). Construire son propre spot : la philosophie Do It Yourself dans les sports de rue. Espaces et Sociétés. (in press)
  • Riffaud, T. (2018). Flânerie sociologique : une méthodologie adogmatique. SociologieS, [en ligne].
  • Riffaud, T. (2017). L’habitabilité récréative dans les sports de rue et la danse contemporaine. Juristourisme, 195, 30-34.
  • Riffaud, T., Gibout C., Recours R. (2015). Skateparks : les nouveaux parcs de jeu pour enfants. Une analyse socio-spatiale des sports de rue à partir du cas montpelliérain. Les Annales de la recherche urbaine, 111, 30-41.
  • Riffaud, T., Recours, R., & Gibout, C. (2015). Sports et arts de rue: être citadins autrement!. Loisir et Société/Society and Leisure, 38(3), 423-435.

 

- Chapitre d'ouvrage :
  • Riffaud, T. (2017). Stérilisation ou boite de Pétri ? La politique publique des espaces dédiés aux pratiques du « Graffiti » et de la « Roule ». in Gibout (dir). Récréation et développement des territoires? P.171-181 Paris : Edilivre

 

- Communications :
  • Riffaud, T. (2018). Tourisme culturo-sportif : Lorsque le « street art » rencontre la randonnée en nature. Quel tourisme sportif ? Fabriquer une expérience contemporaine de l'ailleurs. Congrès internationale, SanteSiH et CERCE, Montpellier.
  • Riffaud, T. (2018). Du dessin animé au droit à la ville ; Le Roi et l’Oiseau. Colloque Imaginaire et vie quotidienne, CeaQ et IRSA, Université Paul Valéry Montpellier 3.
  • Riffaud, T. (2018). Quand la danse in situ questionne la recherche. Colloque international Représenter les territoires, CIST- Collège international des sciences du territoire, Rouen.
  • Riffaud, T. (2017). Espaces publics, espace du collectif ? Que disent l’art et le sport ?, Action collective : pratiques et lieux du collectif, Journée d’étude Pacte (Université de Grenoble Alpes) et TVES (Université Lille 1, Université du Littoral Côte d'Opale), Grenoble.
  • Riffaud, T. (2017). De l’apparition à la disparition : les espaces totémiques des « sports de rue ». Colloque international : la ville et le sport, UBO Brest, France.
  • Riffaud, T. (2016). Le corps, intermédiaire d’une danse avec l’espace urbain. L’habitabilité dans les sports de rue et la danse contemporaine. Colloque Transition récréative et écologie corporelle, GDRI-ECAPAS et le laboratoire PACTE (UMR CNRS 5194), Le Pradel, France.

 

Autres responsabilités :
  • Organisation des séminaires jeunes chercheurs du laboratoire

 

 

Lucie Brisset

 

Statut :  Docteure

Spécialité  : Sociologie

E-mail : lucie.brisset@umontpellier.fr

 

Rôle et mission :
  • ATER, temps plein, Laboratoire SantéSiH (EA 4614), l’UFR STAPS de Montpellier depuis le 1er Septembre 2014 :
  • Docteure, Laboratoire PRISSMH, équipe « Sports, Organisations, Identités » (EA 45 61), F2SMH, Université Paul Sabatier (UPS), Toulouse III : Thèse soutenue le 18 décembre 2014.
  • Salariée doctorante à Hérault Sport (du 1ier mai 2010 au 31 décembre 2013)  – chargée de mission évaluation au sein du secteur « Société – solidarité » (thèse sous convention Cifre)

 

Thématiques de recherche :
  • Sociologie de l’action publique et du sport
  • Instrumentation et technicisation de l’action publique
  • Évaluation des politiques publiques
  • Territorialisation et gouvernance des dispositifs socio-sportifs

A partir d’une socio ethnographie de l’action publique « en train de se faire », mon travail de thèse porte sur la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques dans le champ de l’insertion par le sport, plus précisément sur leur instrumentation versus instrumentalisation et in fine, la « gouvernance territoriale » de dispositifs « socio-sportifs », dans lesquels la reconfiguration des relations de pouvoir entre acteurs publics et privés, nationaux et locaux apparaît comme un enjeu central.

 

Principales productions :
  • BRISSET, L., HASCHAR-NOE, N. (2015). (à paraître), L’évaluation des politiques publiques : entre nécessités techniques, analyse scientifique et exigence politique, in E. Bidault, P. Grosclaude, N. Haschar-Noé et T. Lang, L’évaluation des interventions de réduction des inégalités sociales de santé : l’expérience d’un programme interdisciplinaire, Toulouse, Presses universitaires du Mirail.
  • BRISSET, L. (2014), Instrumentation de l’évaluation et politique d’insertion sociale par le sport : expérimentations, usages et gouvernance territoriale. Le dispositif départemental « Sport Pour Toi » d’Hérault Sport, thèse de doctorat en Staps, Université Paul Sabatier, Toulouse III.
  • BRISSET, L. (2014), Action Publique socio-sportive et démarche d’évaluation. L’exemple du dispositif « ADDSS – Sport Pour Toi » d’Hérault Sport, Actes du séminaire jeunes chercheurs, Forum Educasport Monde 2013, APELS, Paris. Publication pour laquelle pour laquelle j’ai reçu le Prix des « Jeunes chercheurs ».
  • BRISSET, L., HASCHAR-NOE, N. (2012). Quelle évaluation des politiques publiques d’éducation par le sport ? L’exemple des Actions départementales de développement socio-sportif (ADDSS) d’Hérault Sport : un dispositif original et innovant, Revue Européenne de Management du Sport,  n°34, p. 32-46 (juin 2012).
  • BRISSET, L. (2009). Quelle évaluation des politiques publiques d’éducation, d’insertion et de prévention par le sport ? Analyse d’une commande d’évaluation des ADDSS d’Hérault Sport : mise en valeur(s) d’un dispositif original et innovant provenant d’une structure unique en évolution, Mémoire de Master II « Sport et action publique » de l’Université de Toulouse III, sous la direction de Nadine Haschar-Noé et Véronique Brunet.

 

Activité d'expertise :

Pour Hérault Sport et le Conseil départemental de l’Hérault en évaluation des politiques publiques : travail de conseil, d’explicitation, de clarification

  • conception-suivi d’outils et de méthodologies d’évaluation, diagnostics territoriaux
  • clarification de commande et constitution de cahier des charges
  • collaboration, développement et montage de projets (rédaction des appels d’offres et rapports),
  • élaboration d’un guide de pratique sur le « Bien vieillir » en euro méditerranée pour l’Arc Latin.

A venir...